Les grands sujets de la presse ce 25 avril 2022.

Les grands sujets de la presse ce 25 avril 2022.

25 avril 2022 Non Par Inf'au Zenith

Bonjour à tous !

Une nouvelle semaine et de nouveaux défis. Mais toujours la presse pour le rendez-vous de l’information. Ce matin, les parutions traitent de plusieurs sujets. D’abord politique avec ce constat de fraternité. Il y a de ces caciques du monde politique du Bénin qui sont absents de l’actualité et de la scène politique. Le quotidien cite notamment ces grands barons qui ont fait le débat et l’opposition parlementaire : Éric Houndete, Valentin Houdé, Nourenou Atchade ou autres Candide Azannai.

Les maires ont cédé malgré eux une partie de leurs prérogatives aux secrétaires exécutifs récemment tirés au sort. C’est ainsi que dynamisme info annonce la prise de service de ces nouveaux employés communaux et municipaux. Mais il y a une psychose chez certains parmi eux d’après le constat de nord sud quotidien, même si les maires, concède toujours le journal, sont quant à eux dans l’émoi. Cette réforme visiblement, n’arrange aucun des deux acteurs.

Parlant de la vie des travailleurs, Gaskiyani info souligne que les syndicats sont dans l’expectative. C’est à propos de la rencontre annoncée avec le chef de l’État. C’est demain mardi, rappellent les 04 vérités qui parlent d’une rencontre de tous les espoirs.

La CSTB veut quant à elle, donner un cachet spécial à la célébration de la fête du travail. Selon dynamisme info, le syndicat compte organiser une marche pacifique.

La présidentielle en France intéresse les journaux aussi. Fraternité nous apprend que le président sortant a été élu à nouveau avec plus de 58% des voix. Ce sont des chiffres de l’ipsos, rassure info matin. L’autre quotidien salue cette réélection de Macron et estime que ce second mandat sera sous le défi des prochaines législatives dans l’hexagone.

Pêle-mêle.

Le potentiel évoque ce matin en manchette, un sujet d’ordre moral et d’équité. Le quotidien pense que dans la police, l’une des mesures de sanction contre les agents en faute qu’est l’arrêt de rigueur, est une mesure anticonstitutionnelle, qui va au-delà des principes de garde à vue ordinaire. Le journal insinue même qu’il y a une sorte d’abus dans l’usage et le recours à cette mesure et interpelle les structures de défense des droits de l’homme.

Le prof Placide Cledjo à nouveau distingué. Le directeur de l’école doctorale pluridisciplinaire espace culture et développement a été récompensé pour ses efforts à la promotion des actes de protection et la sauvegarde de l’environnement et pour une meilleure maîtrise du climat. C’est le chasseur de l’info qui nous l’apprend et précise que la cérémonie de remise de trophée a eu lieu samedi.

Le Bénin veut lever 700 millions de dollars auprès du FMI d’après le potentiel. C’est dans le cadre des facilités élargies de crédit de l’institution internationale.

Le matinal placarde en manchette que le Bénin revendique sa place de leader en Afrique subsaharienne. C’est dans le domaine de la culture du coton.

Gaskiyani info parle de la suspension de la prise en charge des dialyés. Les malades n’en peuvent plus de supporter les frais, rapporte le journal.

Serge Dj. Inf’au Zénith.
Bonne journée à tous ! Bonne semaine de travail.