Valorisation des déchets et coopération universitaire : Le centre Valdera du Prof Cledjo outille une quarantaine d’étudiants togolais.

Valorisation des déchets et coopération universitaire : Le centre Valdera du Prof Cledjo outille une quarantaine d’étudiants togolais.

23 juin 2022 Non Par Inf'au Zenith

C’est dans la dynamique d’une coopération sud-sud. Des étudiants en Master à l’Université de Lomé en déplacement à Abomey-Calavi depuis ce lundi matin pour des cours théoriques et pratiques sur la gestion et la valorisation des déchets. La matérialisation d’un partenariat entre les centres Valdera d’Abomey-Calavi et Cervida DOUNEDON de Lomé.

Pour Kossi Komi, enseignant chercheur à l’université de Lomé et coordonnateur de la recherche développement du centre cervida DOUNEDON, ce déplacement des étudiants de Lomé s’intègre dans le cadre d’un partenariat entre sa structure et le centre valdera. « Un partenariat pour permettre de recevoir une formation sur la gestion des déchets et la pollution de l’air. Ils auront droit à des enseignements théoriques et pratiques, et vont pouvoir bénéficier des expériences de valdera dans la gestion des déchets pour améliorer ce qui est fait à l’université de Lomé. Il est prévu aussi des visites de terrain, notamment à Allada ».

Après un cours en salle ce lundi matin, les visiteurs qui sont à Cotonou pour une semaine de formation et d’échanges, feront donc des descentes sur le terrain notamment sur des sites de collecte, de traitement et de valorisation des déchets, que ce soit à l’université d’Abomey-Calavi, à Cotonou ou à Allada.

D’après le professeur Placide CLEDJO, directeur du centre valdera et directeur de l’école doctorale pluridisciplinaire Espace, Culture et développement, c’est une belle opportunité de coopération sud-sud. « Ce sont des étudiants en master venus à cause de la pratique pour utiliser les materiels du centre valdera. Ils vont bénéficier de tout ce que valdera fait. Nous allons capitaliser avec eux pour voir comment améliorer avec les autres centres. Ils iront à Calavi, voir tout le circuit de gestion des déchets, voir les points de regroupement a Cotonou puis Allada pour voir le centre de fabrication des pavés à partir des déchets plastiques.

A peine la semaine de formation a commencé que les étudiants espèrent apprendre beaucoup et dans les détails, au sujet de tout ce qui touche le domaine ainsi ciblé. « Nous sommes là pour pouvoir maîtriser la gestion des déchets et les mettre en valeur dans nos villes à notre retour au Togo », confié l’un d’entre eux. Il a d’ailleurs été soutenu par une autre étudiante dans sa logique. « Ce cours nous intéresse surtout à cause de mon thème de recherche. Cela va m’aider dans mes recherches et par ailleurs, c’est un plus pour le développement durable dans notre pays ».

A souligner que les cours ainsi engagés prennent fin ce vendredi.

Inf’au Zénith